Skip to content
LES VOITURES DU FUTUR
Elles ont déjà pris la route !
26 Novembre 2021

Qu’on se rassure, le règne du tout auto des dernières décennies ne fera pas place à un monde sans voiture. Tout l’enjeu est d’innover avec des véhicules nouvelle génération, moins polluants, permettant de fluidifier le trafic. Passage en revue des principaux modèles actuels… et à venir !

Parmi les nombreuses réponses aux grands enjeux de la mobilité, il y a : les mobilités douces et actives, le développement des transports collectifs propres, l’autopartage… mais pas seulement. Grâce aux avancées technologiques qui s’accélèrent à l’échelle mondiale, le monde partage une ambition commune : créer les voitures du futur. En partant des véhicules qui existent déjà, en allant jusqu’aux conceptions les plus visionnaires et si on « rêvait » nos futures mobilités motorisées ?

Les ambitions de la voiture du futur 

Avec la fin annoncée de la commercialisation des voitures thermiques (essence et diesel) pour 2035 en Europe, les exigences sont de taille pour les constructeurs :

  • une voiture zéro émission de gaz à effet de serre : un enjeu prioritaire pour lutter contre le réchauffement climatique, la pollution atmosphérique et préserver la santé des habitants ;
  • une voiture intelligente et autonome capable d’adapter son itinéraire, sa vitesse et son rapport aux autres véhicules en fonction du trafic. Objectif : fluidifier la circulation ;
  • une voiture fonctionnelle spécifiquement conçue pour le milieu urbain.

La solution ? Des véhicules électriques / intelligents / autonomes, sur route… ou dans les airs !

Des voitures « vertes »…

Quel que soit leur type de batterie (lithium ou hydrogène), les voitures électriques ne produisent pas de CO2 ni de polluants atmosphériques à l’utilisation. Devant une demande mondiale qui croit de façon exponentielle, tous les constructeurs automobiles sortent leurs modèles, équipés des dernières technologies. Parallèlement, les pouvoirs publics accélèrent sur l’implantation de bornes de recharge en maillant progressivement le territoire1. Aujourd’hui, avec une voiture électrique, les particuliers ont la possibilité de rouler partout grâce à une autonomie devenue raisonnable : 291 kilomètres en moyenne.

Intelligentes et autonomes… 

Les nouvelles technologies bénéficient à l’ensemble des fonctions du véhicule. Grâce à des dispositifs de capteurs de plus en plus performants, les véhicules s’automatisent progressivement, que ce soit en matière de vitesse, de stationnement ou même de conduite ! Pour les modèles commercialisés les plus avancés, le conducteur peut « lâcher prise » de temps à autre et laisser la voiture prendre en charge certaines phases de conduite (parking, bouchons sur autoroute). En cas de circulation plus complexe, il doit impérativement reprendre la main2. La voiture automatique sans volant est aujourd’hui une réalité aux Etats-Unis, elle concerne des navettes qui restent supervisées à distance par l’Homme.

Qui prennent leur envol !

Parmi les versions les plus futuristes, il y a les véhicules volants ! Immortalisé par les films de science-fiction, ce rêve est en passe de devenir réel d’ici 2035-2040. Airbus, Boeing, ainsi que la plupart des grands constructeurs automobiles mondiaux ont tous finalisé au moins un prototype et poursuivent les essais. Heaviside, Volocopter, Lilium Jet… ils ont tous des points communs : légers, peu bruyants, entièrement électriques, aux multiples hélices, ils sont en grande partie automatisés, voire complètement autonomes3. Certains seront mis en service dès 2023, dans un premier temps pour un usage partagé (« taxis volants »). Pour les particuliers, entre coût de fabrication très élevé et problématiques de sécurité et de réglementation, il faudra attendre…

1 +33 % sur les six derniers mois, soit actuellement 43 700 points de recharge sur tout le territoire français (11 000 stations essence fin 2018).

2 Il existe 5 niveaux de délégation de conduite, de la simple assistance (stationnement, freinage d’urgence…) à l’autonomie totale du véhicule.

3 Ce sont des aéronefs eVTOL (Electric Vertical Take-Off and Landing) : électriques, à décollage et atterrissage verticaux.

Chiffres clés

60,7 % des émissions totales de CO2 dues au transport routier en Europe sont produits par les voitures particulières (chiffre 2019).

En 2010, le parc automobile français comptait 35 millions de voitures avec presque 100 % de véhicules thermiques.

Objectif 2050 : 22 millions de voitures et 70 % de véhicules électriques pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre.

5 % de véhicules autonomes permettraient de réguler le trafic.

170 prototypes d’aéronefs eVTOL en 2020.

+ de 60 villes dotées de services de taxis volants en 2035 (estimation étude 2019).

» Retour à toutes les actualités

Vos questions sur le projet Vos questions sur le projet Vos questions sur le projet