Skip to content
InspiRe, le projet devient réalité !
InspiRe, c'est confirmé !
29 Septembre 2022

Avec la Déclaration d'Utilité Publique, l'intérêt général est affirmé !

La déclaration de projet votée par Clermont Auvergne Métropole le 30 septembre 2022 est une étape décisive qui, au-delà de son caractère réglementaire, ancre InspiRe dans notre quotidien.

La déclaration de projet permet à Clermont-Auvergne Métropole d’affirmer solennellement l’intérêt général du projet InspiRe.

 

Le projet a été déclaré d’utilité publique par l’État, par arrêté préfectorale le 19 octobre 20222. Cette Déclaration d’Utilité Publique (DUP) donne officiellement le feu vert à la réalisation du projet. Elle autorise le maître d’ouvrage à entreprendre, si nécessaire, les démarches d’acquisitions foncières.

 

Avec la DUP, cap sur les travaux !

Découvrez le projet en image !

Play Video
Un problème pour visualiser la vidéo ? Retrouvez la ici ! 

Une réalisation en deux phases

La mise en service d’InspiRe se fera en deux principales étapes

  • Première étape, la mise en service fin 2025 d’InspiRe avec
  • La construction de l’ensemble des terminus (Aulnat, Cournon d’Auvergne, Durtol, Royat et terminus partiel du Brézet)
  • La construction du Technicentre bus à Cournon-d’Auvergne
  • Le déploiement du matériel roulant et du système de charge associé
  • La mise en service du réseau restructuré
  • La mise en service des deux lignes de bus à haut niveau de service B et C sur les 27 km,
  • Les aménagements urbains liés dans les centre-ville,
  • L’ouverture de nouveaux parkings relais.

Deuxième étape, la livraison progressive des derniers aménagements d’ici mi-2027 :

  • La poursuite des aménagements de voirie

Pourquoi deux phases de réalisation ?

 

En phase chantier, plus de 40 équipes de travaux interviendront dans différents secteurs de la métropole. Cela représente 50 % des effectifs des entreprises de travaux public du territoire. Cette mobilisation sans précédent ne peut cependant se faire au détriment des autres projets et nécessite de gérer de façon raisonnable la réalisation des travaux.

Un coût ajusté

L’évolution du projet tout au long de sa conception, notamment pour intégrer les nombreuses remarques et suggestions émises par les habitants de la métropole, ont nécessité d’ajuster le coût du projet 324 M € afin de tenir compte : de la prolongation jusqu’à Durtol, des adaptations du projet, pour positionner différemment les pistes cyclables, ou les voies bus sur la chaussée, de l’inflation.

» Retour à toutes les actualités

Vos questions sur le projet Vos questions sur le projet Vos questions sur le projet