Skip to content
DES TECHNOLOGIES AU SERVICE DES MOBILITES DOUCES
Dans le domaine des mobilités douces, on innove !
10 Décembre 2021

Vélo, trottinette, marche à pied… De plus en plus prisés par les habitants des villes, les modes de déplacement doux bénéficient des innovations technologiques qui sont mises au service de l’usager. Objectif : l’encourager encore davantage dans cette voie bénéfique pour la planète !

Les batteries électriques, les systèmes connectés et intelligents, les applications de géolocalisation, ce n’est pas que pour les voitures ! S’assurer un déplacement rapide et confortable tout en optimisant son trajet, c’est maintenant possible que vous utilisiez des engins de déplacement personnel (EDP) tels que le vélo, la trottinette ou que vous soyez tout simplement piéton. Petit tour des innovations technologiques qui conjuguent modernité et mobilités douces.

Pédaler, rouler, patiner : toujours plus d’innovations

L’électrique et le numérique, omniprésents dans tous les objets qui nous entourent, ont donné un coup de jeune sans précédent à la « petite reine » et à la trottinette, devenue un mode de déplacement pour adulte. Avec un petit nouveau : le monoroue électrique (gyropode).

Des vélos intelligents

Aux côtés des biclous « purs et durs », les VAE (vélos à assistance électrique) versions ville, route, VTC, VTT, ou vélo cargo, séduisent des usagers toujours plus nombreux. Les aides des collectivités sont un levier d’achat important. Durant toute l’année 2021, la métropole de Montpellier a accordé une subvention de 500 euros aux habitants pour l’acquisition d’un VAE neuf dans un magasin local. Les innovations incitent aussi les consommateurs. Actuellement, les fabricants affinent le concept du VAE avec des technologies servicielles et sur-mesure. Sur les modèles les plus avancés, l’engin s’adapte à l’utilisateur dès les premiers coups de pédale, grâce à un ajustement du niveau d’assistance du moteur ultra rapide. Plus d’écran ou de bouton de commande pour choisir une fonction : via un algorithme d’apprentissage, c’est l’intelligence artificielle qui s’en charge !

Des trottinettes responsables

Les trottinettes électriques innovent surtout en matière de sécurité. Equipés de capteurs, comme les voitures électriques, les derniers modèles sur le marché intègrent un système de freinage d’urgence. Un atout pour lutter contre les risques d’accident notamment avec les piétons et mieux partager l’espace public.

Les monoroues, des engins intuitifs

Solowheel, gyroroue, monocycle électrique, mono-roue, gyropode… tous ces termes désignent le même type d’engin, utilisé de préférence dans l’espace urbain. Ses caractéristiques : une batterie électrique pour avancer et une technologie d’auto-équilibrage (le gyroscope) qui permet au moteur d’adapter sa vitesse en se basant sur le centre de gravité de l’utilisateur. Aujourd’hui, ce moyen de déplacement personnel a manifestement le vent en poupe, même si les utilisateurs sont dix fois moins nombreux que les aficionados de trottinettes électriques.

Se déplacer en ville : jamais sans mon appli

Comment choisir le meilleur itinéraire urbain pour relier un point à un autre quand on est « en mode doux » ? Pour répondre à cette attente des usagers, les applications type « Waze » se développent, 100 % dédiées aux cyclistes.

Des applis vélo multifonctions

  • « Géovélo* », développée à Clermont-Ferrand comme dans de nombreuses villes françaises, fonctionne comme un GPS et propose de multiples services aux cyclistes des propositions d’itinéraires du plus rapide au plus sécurisé, en passant uniquement par des pistes cyclables ou des rues à faible circulation. Il suffit pour cela d’indiquer son « statut » (débutant ou confirmé), ses points de départ et d’arrivée ;
  • la localisation des stations de vélos en libre-service (C.vélo) ;
  • des informations diverses (distance parcourue, temps, vitesse moyenne, émissions de CO2 économisées, calories dépensées) fournies par un guidage vocal pour éviter d’avoir à s’arrêter pour consulter son smartphone ;
  • des itinéraires touristiques.

Véritables assistants mobilité, certains systèmes permettent aussi d’entrer des contacts d’urgence, de partager son trajet en temps réel et d’alerter ses proches en cas de chute.

Nouveaux guides pour piétons

Avec des dispositifs comme « Metro Minuto », les piétons ne sont pas laissés au bord de la route… Lancée en Espagne, cette carte schématique aux allures d’un plan de métro a fait des émules à Florence, Londres, ou Toulouse. En format panneau, affiche, poche, maintenant aussi disponible sur mobile, elle fournit différents itinéraires possibles piétons. Les distances sont précisées en temps de parcours, prouvant parfois aux citadins qu’il vaut mieux marcher que conduire !

Encore plus envie de mobilités douces

Rapidité et facilité de déplacement, confort, sécurité, le tout avec peu voire aucune émission de carbone… Grâce aux nouvelles technologies et aux innovations croissantes, les mobilités douces gagnent en attrait. Avec les transports collectifs propres (tramway, nouveaux bus à haut niveau de service…), elles sont en bonne voie pour égaler la voiture individuelle. Et vous, vous commencez quand ?

* Géovélo a été lauréat de l’édition 2017 d’Auvermoov, un concours porté par le SMTC-AC qui récompense des projets innovants sur le thème de la mobilité.

Chiffres clés

En 2020 :

 

+ 19 % de ventes (en volume) de vélos à assistance électrique, soit 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires

+ 34 % de ventes (en volume) de trottinettes électriques, soit 640 000 unités vendues et 207 millions d’euros de chiffre d’affaires

2 millions d’utilisateurs au total

+ 206 % de ventes de gyropodes, soit 5 200 unités vendues

» Retour à toutes les actualités