Skip to content
L’insertion dans l’espace public

Le projet InspiRe prévoit que l’occupation de l’espace public soit hiérarchisée. La priorité sera donnée aux modes de déplacements doux, au transport en commun et à la végétation tandis que la circulation automobile et le stationnement seront réduits. Qu’en pensez-vous ?

17 contributions 15
Ce débat s'achève le 31 mars.
Il vous reste pour participer :
22 JOURS 2 MN
jean marc
user avatar
10 février 2021 -01h33
L’insertion dans l’espace public de ces lignes dites propres doit aussi tenir comptes des commerces et services tant utiles et appréciés des riverains. Il ne faut pas les asphyxier, les faire disparaître et faire avaler leur activités par les centres commerciaux ( ZA et ZI Aubieres Cournon) ce qui par ailleurs légitimerait à tort les déplacements par ces lignes que l’on pourrait considérer comme invasives. Pour cela il faut protéger leur accès en créant des zones arrêt minutes. il ne faut pas oublier les zones de livraisons prévues pour des camions, des camionnettes . Rappelons que la politique de la ville de Clermont Ferrand s’est engager a dynamiser les commerces et magasins de centre-ville ,donc ils doivent être accompagnés et ne doivent pas être des « dommages collatéraux ». Il faut aussi penser au artisans qui interviennent dans ces rues. Cela parait évident mais pourtant il est bien nécessaire de rappeler que tout le monde ne se promène pas seulement avec un cartable ou avec un sac a dos , il faut bien faire circuler les marchandises qui sont parfois lourdes , les bus ne remplissent pas ces fonctions-là. Il ne faut surtout pas que ces lignes créent des quartiers
1
jean marc
user avatar
10 février 2021 -01h51
Il ne faut surtout pas que ces lignes créent des quartiers dortoirs, avec surconcentration de population en suppriment les espaces verts par bétonisation , chaque quartier doit être vivant avec sa propre dynamique de commerce ,de loisir et d’activités ,en tenant comptes de tout le monde ( personnes jeunes ,actives , seniors ou encore personnes vulnérables.) Enfin,les comités de quartiers sont de très bons indicateurs et ont une très bonne connaissance du terrain il faudrait que leur représentants soient consultés pour proposer leur contributions leur améliorations à ce projet . Ce message regroupe donc des remarques et des propositions d’un commerçant parmi d’autres et directement impacté .
1
12 février 2021 -17h52
Diminuer la place de la voitures dans les centres ville: Tout à fait d'accord avec cette orientation. 1/ Il faudrait se fixer des objectifs : exemple ( à peaufiner ) : En 2025, avoir diminuer de 30% le nombre de voitures rentrant sur Clermont le matin, entre 7h et 10h. ( 30%, sachant que la population va augmenter, vu le bétonnage actuel. 2/Il ne faut pas pénaliser les automobilistes ( par exemple en créant volontairement des bouchons pour les décourager, où en supprimant de places de stationnement) mais leur proposer de véritables alternatives. Lorsque les automobilistes auront à leur disposition une solution aussi rapide que la voiture, pas plus chère et moins polluante, beaucoup feront le pas. 3/ Parmi les 1ères choses à faire c'est des parking relais loin du centre ville, et bien sûr, connectés aux différents modes de mobilités ( un parking relais aux pistes est beaucoup trop prés du centre ville. ). Merci de prendre en considération ces propositions / Daniel Heyries
1
arnaudchr-
istophe
user avatar
14 février 2021 -12h35
Toutes les questions et tous les problèmes soulevés me semblent fort légitimes, même pour les lieux qui ne me sont pas familiers. Par ex je ne connais ni Chamalières ni Royat, mais je trouve de normal de s'inquiéter des problèmes de circulation. Moi j'ai une question. Il est évident qu'on ne pourra pas satisfaire tout le monde. Mais est ce que cette concertation sert vraiment à quelque chose ? Je veux dire par là aura t on des réponses à toutes nos questions, ou bien tout est il déjà décidé d'avance ?
2
Youbi54
user avatar
16 février 2021 -13h51
La hiérarchisation de l'espace est la bonne. Juste un bémol sur les stationnnements : la super idée qui consiste à avoir décrété que le parking dépose minute de la gare de Clermont devait être du côté (obscur) de la gare, (trait d'humour), du côté qui n'est pas le côté ville centre-ville a vite montré ses limites : tous les matins, des gens se mettent en double file côté gare centre-ville, faute de place. Tous les matins, ces gens créent des bouchons et de l'insécurité. Mais aucun matin, je ne vois les forces de l'ordre intervenir. C'est pas comme si il manquait de la place de ce côté de la gare. c'est pas comme si on venait de réaménager l'espace urbain, et c'est pas comme si il faut 30 minutes pour tourner autour de la gare. Don c'était une mauvaise idée. Donc si des travaux sont organisés pour, enfin !, aménager une piste cyclable devant la gare de Clermont, si on en profitait pour faire 4 places de dépose minute ? Histoire aussi de fluidifier cette rue toujours embouteillée aux heures de pointe, sans qu'on sache vraiment pourquoi.
0
AUTRE AVIS
28 février 2021 -10h23
Le parvis de la gare est effectivement à revoir. Toujours des voitures garées et donc dangereuses. Et la dépose est rarement minute, surtout pour les gens qui attendent. Et pas de piste cyclable bien que ce soit là que se trouve la vélo box. On m'a répondu que c'était une zone apaisée à 30 km/h donc pas besoin de piste cyclable. Les aménageurs urbains sont bons en théorie mais zéro en pratique.
0
28 février 2021 -18h22
Moi je comprends le choix qui a été fait de mettre les parkings voitures et dépose minutes de l'autre côté, aussi à un endroit où l'accès depuis l'autoroute par exemple et plus direct, avec des doubles voies etc... C'est plus logique que de faire venir les voitures côté centre ville. Si ça bouche c'est parce que personne ne respecte l'interdiction d'arrêter sa voiture devant la gare, et malgré les énormes panneaux d'interdiction avec la menace de la fourrière je n'ai jamais vu passer les flics... Donc forcément les gens continuent et le bordel se pérennise
0
28 février 2021 -18h28
Quand on va au dépose minute, c'est pour déposer qqn, ca n'a aucun rapport avec la proximité de l'autorité ? Mais en fait, à la gare de Massy palaiseau en Essonne, où c'est pareil, il faut 18 minutes au mieux pour passer d'un côté à l'autre, et bien il y a des déposes minute de chaque côté de ma gare
0
23 février 2021 -12h33
Très bonne idée de réduire la place de la voiture en ville. Redonnons de la place aux piétons, aux vélos et à la nature pour une meilleure qualité de vie en ville.
4
prevost
user avatar
28 février 2021 -10h11
J'habite Chamalières et je trouve que le trafic de voitures est trop important sur l'avenue de Royat .Laissons la priorité aux bus et aux vélos, supprimons les voitures sur cette avenue.
2
AUTRE AVIS
Bibi2014
28 février 2021 -20h37
Entièrement d accord : 8000 voitures jour dans les 2 sens sur l avenue de Royat à quelques mètres d une cour de récréation d une école élémentaire à proximité de crèche école maternelle mais il est URGENT de ne surtout rien changer ! Ce n est pas sérieux !
1
julesgorn-
y
user avatar
01 mars 2021 -10h18
Je pense que c'est la meilleure idée que l'on puisse avoir. Le développement de la végétation dans un monde ou le réchauffement climatique ne va faire qu'empirer est indispensable pour l'ombre qu'il apporte et l'absorption de chaleur. Les déplacements doux permettent le ralentissement du réchauffement climatique, donc ces deux mesures vont de pair. Il manque cependant beaucoup de choses pour rendre Clermont-Ferrand agréable au vélo que j'utilise principalement. Des pistes cyclables sans interruption, ainsi qu'une carte accessible, et des panneaux de signalisation permettant de connaitre les petits passages. La première fois que j'ai tenté d'aller à La pardieu depuis chamalières, je n'avais pas connaissance de la piste cyclable qui rejoignait la pardieu au niveau de la gare de tram, et qui est pourtant incroyablement pratique et offre un chemin a utiliser en vélo que très peu de voitures empruntent (pour la partie sans piste cyclable). Je parle ici de la rue de la pradelle.
1
GILLES
user avatar
01 mars 2021 -22h15
Nous sommes d'accord avec les objectifs du projet. Sa réalisation, à Chamalières pose cependant plus de problèmes qu'elle n'en résout : - Circulation Bd Berthelot qui sert d'accès direct au "périphérique" de Clermont et par là même désengorge le centre-ville. Quel plan de circulation réaliste permettra aux usagers venant de la deuxième et troisième couronne de contourner Clermont en passant par des voies adaptées et non par des petites rues conçues pour une desserte purement locale? N'est-il pas illusoire de penser que des personnes venant de loin utilisent des transports en commun pour traverser l'agglomération? - Avenue de Royat : Une grande partie de la circulation vient de la 2ème ou de la 3ème couronne de l'agglomération et se dirige vers le "périphérique " "Aristide Briand et Cote Blatin) . Quel plan de circulation réaliste est prévu pour assurer ce transit sans engorger les voies adjacentes (Avenue des termes, rue Montjoly, Avenue Pasteur) ? quels aménagements sont prévus pour préserver les riverains de ces voies qui risquent d'être totalement engorgées car non prévues pour absorber un tel flot d'automobiles? - Comment gérer le stationnement des riverains ?
0
AUTRE AVIS
Beastreet
03 mars 2021 -11h17
Oui ! QUELLE SERA LA GESTION DU REPORT DE CIRCULATION SUR LES AUTRES AXES ?Aucune information sur ce sujet. Pour compléter le message de Gilles j'attends des infos sur les axes Bd Gambetta (Cham), rue de Bellevue, bd Jean Jaurès et sa suite. Depuis la création de la piste cyclable sur ce bd circulaire tout le quartier est bouché de la gare Royat-Chamalières au moins jusqu'au viaduc !!! Et en amont jusqu'à la banque de France ! A cela on peut ajouter l'arrivée prochaine de nouveaux résidents avec 145 nouveaux logements place Regensburg et une centaine rue du Maisniel/av des cottages.
0
Beastreet
03 mars 2021 -11h22
suite du message précédent nouveaux arrivants = nouveaux véhicules (il ne faut pas se leurrer) et beaucoup de problèmes de stationnement ... Je circule beaucoup a pied et en vélo mais l'amélioration de la qualité de vie pour certains de doit pas se faire au détriment des autres.
0
03 mars 2021 -12h11
Ces questions trouveraient une solution dans un, projet plus ambitieux, desservant efficacement TOUTES les communes de la métropole, et raccordé sur un réseau TER renforcé desservant les 2eme et 3eme couronnes.
1
Magalie
user avatar
04 mars 2021 -17h15
Attention à la délimitation de l'espace entre les piétons et les cyclistes. Ca fonctionne pas trop mal sur de plat, mais je crois que notre région a quelques montées et donc des descentes ! Sur Pérignat les Sarliève, rare sont les cyclistes qui empruntent la piste quand ils sont en descente et heureusement ! Parce qu'il faut bien l'avouer, les piétons circulent sur la piste cyclable aussi. Et en descente, les cyclistes vont aussi vite qu'une voiture. Un écart brusque d'un piéton au mauvais moment, et c'est collision. Il y a aussi les vélos et bicyclettes électriques qui vont relativement vite et de manière silencieuse. Il m'est d'avis qu'il faut positionner les pistes cyclables soit en CENTRAL (comme à Grenoble), soit UN TROTTOIR POUR LES CYCLISTES, L'AUTRE POUR LES PIETONS.
1

Ma boite à outils

Afficher en premier