Skip to content
Haut Niveau de Bus et de Service
Quels services dans les futures stations ou à bord des futurs bus imagineriez-vous ? Quels sont ceux qui vous manquent aujourd’hui ?
108 contributions 148

Débat terminé.
09 février 2021 -11h21
A mon avis, il manque une vraie intégration du train dans le réseau de transport public: le train dans le périmètre de la métropole devrait être accessible au même tarif que le bus ou le tram ( ticket ou abonnement standard). De plus des stations multimodales devraient être aménagées.
9
AUTRE AVIS
Etienne Merlin
13 février 2021 -17h30
tout à fait d'accord. notons que la ligne B ne passe pas très loin mais ne passe pas à la gare de royat-chamalières ; idem pour la C et la gare de la rotonde. Imaginer un mode de transport (escalator ?) entre bus et train ?
3
15 février 2021 -12h18
Je suis d'accord avec vous sur la gare de Royat-Chamalières, cependant je ne vois pas le point de connexion possible entre la ligne C et la halte de la Rotonde...
1
16 février 2021 -12h25
Bonjour, En tant que (rare) usager de la gare de Royat-Chamalières, il faut ici rappeler la médiocrité (je ne vois pas d'autre mot) de la mairie de Chamalières qui a signé le Plan de déplacement Urbain de la Métropole s'engageant, notamment à développer les modes doux en favorisant des plates-formes d'échanges, dont la gare de Royat-Chamalières, et leur décision de rendre payant le parking de la gare. Au motif que les riverains l'auraient demandé ! La mairie de Chamalières ne fait rien pour favoriser cette gare pour tant très pratique, voire fait l'inverse.
2
21 février 2021 -18h28
Concernant la ligne C, c'est à la gare centrale qu'il faut impérativement assurer l'intermodalité, quitte à faire un petit crochet par le parking derrière la gare. Concernant la gare de la Rotonde, on pourrait éventuellement la mettre en correspondance avec le tram A, mais moyennant des gros travaux sur le viaduc St Jacques ! (Ascenseurs + nouvel arrêt) A première vue, ça semble un peu disproportionné...
0
03 mars 2021 -10h07
oui le tarif et ticket uniques aideraient à développer le développement du réseau. Le développement de la branche ferroviaire ouest pose le problème d'attractivité des gares : - La rotonde bien située mais peu visible et peu connectée au réseau, - Royat-Cham mal située avec un parking ridicule, à l'écart du réseau, et fait doublon avec la ligne B lorsqu'on va vers la gare. - Durtol aucun potentiel voyageur et à l'écart des axes routiers pour du rabattement,... de plus, la gare de Clermont est un hub incomplet notamment pour aller vers le Brezet (en attendant la ligne b étendue)
1
Vallieres
27 mars 2021 -10h21
Tout à fait d'accord avec cette proposition. La ligne Clermont-Volvic est sous utilisée; Il convient de la moderniser.
1
mattyx77
user avatar
16 février 2021 -06h40
Au niveau des stations il faut à mon sens ajouter des panneaux de signalisation pour les piétons précisant à chaque fois le temps de trajet en sortant du bus. ex : 5 mn de la CAF - 3 mn du station C-Vélo - 10 mn de la cathédrale. etc... Cela permet de flâner sans sortir nos smartphones :)
4
Manouche
user avatar
18 février 2021 -18h49
Bonjour, j'habite Gerzat et je constate que cette commune est complètement oubliée du projet. J'ai testé le fait de prendre le bus puis le tram pour rejoindre le centre de Clermont: 1h de trajet contre 15 mn en voiture. Le choix est vite fait. J'aimerai bien prendre les transports en communs plus souvent mais là c'est trop demandé. Clermont est une super ville qui est encore à échelle humaine avec un super environnement mais les transports en communs ne répondent pas et ne répondront pas à la demande. Les 2 lignes de bus qui desservent Gerzat ne suffisent pas à desservir correctement cette commune très étalée. Je voudrais aussi signaler que le pôle médicale du zenith n'est pas desservi non plus. A moins de s'y rendre en voiture (tant que l'on peut conduire) ou en taxi (ce qui revient très cher), il n'existe pas d'autre possibilité. Ce pôle se développe et des transports en communs réguliers dans cette zone seraient les biens venus.
0
AUTRE AVIS
21 février 2021 -18h31
Et si on créait une 2nde halte ferroviaire à Gerzat, plus du côté centre-ville, et une autre aux Vergnes. Certains TER pourraient s'y arrêter et le temps de trajet serait alors hyper-compétitif.
0
24 février 2021 -17h35
Pareil avec la ligne 13. 5 bus par période de 2 h. Pour 20 min de trajet en voiture il faut 3/4 d'h à 1 h en bus. Souvent le temps de correspondance est supérieur au temps de trajet en voiture. Apres 2 mois d'abonement je pense arreter et reprendre ma voiture.
1
01 mars 2021 -17h49
Bonjour, Je constate que de nombreux habitants de la 2e couronne de Clermont sont complétement oubliés du plan de transport urbain existant et proposé par la métropole. Je réside à Orcines (foyer de 4 personnes dont 2 enfants) et nous ne pouvons mon épouse et moi nous affranchir chacun de la voiture pour travailler sur Clermont et déposer nos enfants dans les établissements scolaires. Il n'y a qu'a voire le pendulaire quotidien sur l'ouest. Quid des parkings relais gratuits sur chamalieres pour délaisser la voiture (projet Ligne B) en utilisant des modes doux ou transport en commun?
1
03 mars 2021 -10h19
oui Gerzat est oubliée, le développement d'un axe entre Gerzat et le stade Montpied permettrait de prolonger la 3 et de se connecter au tram aux vergnes. Pour la SNCF, la ville a du potentiel mais la gare est soit mal placée soit mal valorisée. Un parking de rabattement ferait du bien pour récupérer des automobilistes, comme à Riom. le nombre de trains pose problème mais si on systématise les arrêts a Gerzat, on fait perdre du temps aux autres lignes. Un arrêt = 4minutes environ de perte de temps. Il faudrait augmenter la capacité des voies (une nouvelle voie supplémentaire ?).
2
18 février 2021 -19h00
Bonjour, Ces bus seront-ils électriques ? Cela me fait craindre quelques problèmes, comme dans cette grande ville de l'ouest de la France, où tout le réseau a été paralysé lors de la vague de froid : il était impossible de chauffer ces bus au dessus de 10° ou de finir le trajet, au choix... Et à Clermont, le froid, on connait...
0
Sebastien-
6334
user avatar
18 février 2021 -21h21
Il serait intéressant d'avoir les plus grands bus possibles pour avoir le plus de place à l'intérieur aux heures de pointe. Exemples des "très grands bus" à Marseille.
2
AUTRE AVIS
28 février 2021 -18h27
Et aussi pour que les gens puissent mettre leur vélo dans le bus... Parce qu'ils disent vouloir favoriser l'intermodalité mais s'ils refusent qu'on puisse mettre un vélo dans un bus ça va décourager beaucoup de gens
2
09 mars 2021 -16h29
Le vélo dans le bus, c'est quand même compliqué aux heures de pointe. Connait-on des retours d'expériences de villes qui auraient essayé ? A creuser...
0
19 février 2021 -17h30
Choix de 2 lignes de Bus ? Je n'arrive toujours pas à comprendre la démarche qui a permis de faire ce choix. Peut'on disposer des études comparatives des différentes solutions qui conduisent in fine au choix retenu? Le tram est nettement plus qualitatif et plus performant ( à regarder sur un amortissement de 25 / 30 ans). Dans les années 1980 / 1990, il y avait une portion en site propre, au moins de la place de la Fontaine à la place DeLille. Cette portion a été remplacée par le tram. N'en sera t'il pas de même demain pour les lignes B et C ? alors autant faire bon du 1er coup, au prix que çà coûte !
1
AUTRE AVIS
19 février 2021 -18h19
D'un point de vue très terre à terre, le systeme du rail de la ligne A ne permet pas dans l'état actuel de créer des croisements avec des rails de tram standard. Même si ce sujet n'est jamais évoqué dans les études, il me semble qu'il est très difficile de construire un tram sur rail à Clermont avant le démantèlement du tram A actuel.
1
Sebastien-
6334
user avatar
19 février 2021 -19h40
Pour motiver la population, il manque de manière générale des arguments positifs pour prendre les transports en commun plutôt que d'utiliser la contrainte. Ce ne sont pas des "petits" gadgets ou artifices, même s'ils sont appréciables, qui changeront les mentalités et le cadre de vie. Il faut un contenu de fond robuste. Exemple : création de VRAIS parkings relais, desservis par des lignes Express à haute fréquence de passage pour desservir des points stratégiques de l'agglo ; renforcer les servies du samedi et du dimanche ; continuer d'augmenter la fréquence du tram, etc...
2
Etienne
user avatar
22 février 2021 -18h23
VEHICULES COURTS + VEHICULES LONGS Un peu comme sur les RER et métros, il serait intéressant d'étudier un système pouvant accueillir à la fois des véhicules longs plus capacitaires sur les voies BHNS actuellement envisagées, mais aussi des véhicules plus courts qui pourraient plus facilement s'insérer dans le tissu urbain pour prolonger le trajet au delà des terminus BHNS. Par exemple, si la ligne B est parcourue par des véhicules plus "agiles" à raison de 1/2 ou 1/3, ceux ci pourront desservir le haut de Royat, et quelques uns (1 ou 2 par heure) iraient jusqu'à Orcines. Ce principe de différenciation des gabarits de véhicules permettrait de concilier le besoin de forte capacité sur le tronçon urbain avec le besoin de desserte périurbaine plus large sur infrastructure existante plus contraignante, et ce sans correspondance. Ça n'empêche pas de rechercher un même confort, et un même design pour tous les véhicules, de manière à bien marquer l'identité de la ligne.
3
AUTRE AVIS
03 mars 2021 -14h10
J’ajouterai une suggestion technique: Pourquoi pas un compteur d'usagers dans chaque véhicule, permettant d'afficher à l'extérieur le taux de remplissage du bus. De cette façon, l'usager sur le quai sait s'il voyagera serré debout ou assis au calme. Ça permet aussi d'indiquer à l'arrière du bus le nombre de passagers, avec un message d'ordre pédagogique du type: "Actuellement, 35 passagers dans ce bus = 35 voitures en moins sur la route"
0
23 février 2021 -12h36
Pour permettre une intermodalité TC-vélo, pourquoi ne pas prévoir dans les bus des emplacements vélos (comme dans les TER)?
4
LouisT
user avatar
27 février 2021 -13h51
Je suis étudiant sur Clermont et ne prends presque plus ma voiture depuis que j'ai découvert Cvélo qui fonctionne très bien selon moi. Dans l'optique de développer les modes de déplacements doux, en plus du bus, il me paraît important de développer la pratique du vélo comme mode de déplacement. Il y a selon moi un vrai travail à mener sur la N89 (Montferrand-Auchan) ainsi que sur la D69 (Montjuzet-Les Pistes). Ces deux axes majeurs sont selon moi les plus difficilement empruntables en Cvélo et à vélo de manière générale (manque de stations cvélo et d'une vraie piste cyclable). De plus ces deux voies sont très bétonnées et peu végétalisées, trop axées voiture. Un travail sur ces deux axes, d'un point de vue végétation et place donnée aux modes de déplacements doux, peut permettre à l'échelle de la ville d'améliorer le lien entre les quartiers et plus précisément entre zone urbaine et centre ville pour la N89. En espérant que mon avis soit pris en compte.
3
AUTRE AVIS
AB TREM.
06 mars 2021 -19h00
Exact: entre Monjuzet ou les Pistes, super dangereux d'utiliser les vélo.Alors qu'il y a largement la place d'insérer une piste cyclable .Le terre plein central côté Pistes ne sert pas à grand chose.Donc oui, il y a de la place...
1
18 mars 2021 -16h21
Bonjour, Cela fait très longtemps que je n'ai pas utilisé les transports en commun pour plusieurs raisons : - ayant des maux de dos assez importants, les à-coups des bus est très dur pour moi. Le tram est parfait, seulement, il ne dessert pas Romagnat :) - habitant Romagnat, donc, et n'allant jamais en centre ville, il me faut le double voire le triple de temps pour me rendre dans différents lieux (Aubière centre ville, Aubière zone commerciale, Ceyrat, Ceyrat Boisvallon, etc.) par rapport à une voiture
0
18 mars 2021 -16h24
Je continue (nombre de caractères limité oblige...) - Je suggère donc une ligne, voire deux (soyons fous !) qui relierait l'ensemble des communes de l'agglomération sans être obligés de passer par le centre ville systématiquement - d'autre part, je soutiens l'idée de véhicules moins importants et plus maniables pour aller jusqu'au bout des communes pour ne léser personne et favoriser le déplacement doux, même au prix d'une 'non-rentabilité' (les transports doivent-ils être rentables ou doivent-ils avant tout transporter..) ponctuelle, largement équilibrée par un retour sur investissement vert
1
18 mars 2021 -16h28
- Enfin, de nombreuses 'pistes cyclables' n'ont de cyclable que le nom : le cycliste est pris entre deux files de voitures, une file stationnée qui peut ouvrir une portière à tout moment (cause de mortalité la plus importante chez les cyclistes) et une file de voitures qui roule, souvent avec un différentiel de vitesse bien trop important, et une distance de sécurité non respectée, aussi à cause de la largeur de la voie.
1
18 mars 2021 -16h31
Je suggère : - créer de vraies pistes, protégées de la route, assez larges, délimitées pour ne pas empiéter sur les piétons - relier les pistes existantes, afin que celles-ci soient cohérentes et mènent quelque part : pas de la peinture sur la route qui se termine abruptement lorsque la place manque - promouvoir l'inter-transport, en permettant aux cyclistes de monter avec leur vélo dans le bus/ tram : autant il set simple de descendre de Ceyrat, Chamalières, Romagnat, etc. en ville, autant remonter sans assistance électrique ne relève pas des mêmes compétences
1
18 mars 2021 -16h34
- aménager de vrais parkings vélo, et pas seulement aux endroits où passent les trams et bus, mais là où passent les vélos ! Etudier donc les circuits vélo, qui ne sont pas les mêmes que les circuits routiers. Des parkings vélo là où l'on va faire nos courses, on l'on retire de l'argent, où l'on va chez le médecin, le dentiste... - prendre en compte l'ensemble des communes dans cette réflexion vélo, et pas seulement Clermont-Ferrand centre, qui est relativement plat Merci de votre attention
1
Manolo
user avatar
28 février 2021 -10h17
Puisque le projet prévoit aussi (de manière assez floue), une refonte du réseau existant, qu'il est question d'une possible ligne de bus à travers la future rue Thévenot Thibaut, je pose la question de la desserte de la Maison des Sports. Ce doit être le seul équipement public accueillant plusieurs centaines de personnes évité par les bus qui passent relativement loin. Ne parlons pas de la ligne 7, la seule qui la dessert, une ligne croupion avec seulement 6 bus/jour. Cette potentielle future ligne dans le quartier serait beaucoup plus utile si elle desservait la maison des sports, par exemple par la rue du Mal Leclerc. Elle desservirait tout aussi bien le futur projet immobilier en cours. Merci d'éviter de me dire qu'une ligne via la rue Thévenot Thibaut desservirait aussi le site Michelin des Carmes. Il y a déjà près de 1.000 places de parking pour les Bibs dans cette rue, il a même fallu ajouter une soixantaine de places récemment, les Bibs viennent en voiture et font peu usage des transports en commun. Sans oublier que le site des Carmes est déjà bien desservi par le tram.
1
28 février 2021 -17h36
Il Me semble, qu'à partir du moment ou l'on renforce la colonne vertébrale des transports en commun sur l'axe Chamalieres/Cournon/Clermont nord/Aubière, il faut envisager des dispositifs légers et écologiques pour que tous les habitants des autres communes puissent s'y raccrocher, telles que navettes électriques de faibles capacités et régulières entre ces communes et l'axe en question. sinon, il faudra, comme aujourd'hui 3/4h dans des horaires irréguliers pour aller de Romagnat au centre ville, ou sinon continuer à prendre sa voiture peut être également peut on solliciter les habitants pour contribuer à ces navettes ( je serai favorable à y participer , plutôt que de prendre ma voiture, si le temps de transport est raisonnable, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui); bien sur il est nécessaire de prévoir parking au départ des navettes.
1
TwoTwo
user avatar
01 mars 2021 -18h19
Habitant de Chamalières, je soutiens ce projet Faisons passer les besoins de la collectivité avant des exigences particulières. Il est regrettable que le parcours B ne passe plus au stade Michelin : 1 Royat, Chamalières et le plateau central n'auront plus d'accès direct au "Pôle Santé République" et CARSAT. Changement place de Jaude obligatoire. 2 Les quartiers situés sur le trajet jusqu'à Aulnat, n'auront pas l'avantage d'accéder aux mêmes établissements. 3 La correspondance à la station "stade Michelin" est utile pour le transit des voyageurs venant de l'Ouest et allant vers le Nord. Idem pour le voyage retour. Exemple personnel : de Chamalières je me dirige vers "les pistes", je préfère monter dans le tramway à l'arrêt "stade Michelin". C'est moins chargé qu'à "Jaude". 4 Pas d'opportunités, aux citoyens d'Aulnat de rallier, rapidement, Montferrand et vice versa. 5 Ce point de communication A & B intéresse d'autres trajets : SNCF>< le C.H.U. Estaing, point stratégique d'1 établissement sanitaire... 6 B ne sert il pas de délestage au A, (matchs l'A.S.M.)? Suite à ce réaménagement, quel est l'avenir du 10? Merci
2
spoutnik
user avatar
02 mars 2021 -21h12
Bonjour, J'habite à Pont du Chateau et je travail à proximité du carrefour des pistes. Je prend jamais le bus pour aller au travail car le trajet de mon domicile jusqu'à mon travail en bus est estimé à 50min alors qu'en voiture il est de 20min. Je souhaite que Pont du Chateau soit desservis de façon efficace par les transports en commun, l'arrivé d'un bus en site propre au coeur de pont du chateau ne serait il pas une solution pour mieux desservir cette commune ?
1
AUTRE AVIS
03 mars 2021 -12h07
Ligne B de Orcines à Pont-du-Château, en passant par Royat, Chamalières, Clermont et Lempdes. Voilà ce qu'il nous faut. Et ça, c'est vraiment à l'échelle de la métropole.
3
03 mars 2021 -15h08
la voie ferroviaire qui passe à Pont du château c'est quinze minutes de train jusqu'à la gare de clermont, c'est imbattable par rapport au bus. la ligne b perd en attrait sur les longues distances - Reste à faire de la gare un vrai pole d'échange avec des lignes qui desservent tous les secteurs de Clermont - à augmenter la capacité de la voie SNCF vers l'Est (doublement de la voie jusqu'à Chignat par exemple) - à aménager la halte de Pont du Chateau et d'une navette vers la ville. Ca servirait à tous les périurbains et offrirait une alternative à ceux qui habitent de l'autre coté de l'Allier.
5
03 mars 2021 -10h40
Je trouve que le nouveau tracé de la ligne B à l'Est de la gare fait perdre en effet réseau avec le tram avec une desserte importante du secteur stade/pole république abandonnée. une prolongation vers cataroux de la ligne B en contournant Montferrand par le nord Ouest jusqu'au piste aurait été plus intéressante. En revanche , le projet de desservir Saint-Jean, le Brezet et Aulnat depuis la gare doit être réalisé, peut-être sous la forme d'une autre ligne (D ?) car il s'agit d'un gros secteur d'activités de la métropole. cette ligne D pourrait aussi desservir les carmes depuis la gare (pas de desserte non plus alors que s'y trouve le siège de Michelin !) pour enfin faire de la gare un vrai pole d'échange central et stratégique !
0
AUTRE AVIS
03 mars 2021 -12h05
Je trouve ces tracés trop sinueux.
1
03 mars 2021 -14h54
je connais peu de réseaux qui ne soient pas sinueux de part le contexte urbain dans lequel ils se trouvent... Il me semble surtout important de faire plusieurs points de croisements de lignes et non pas simplement ce seul croisement à Jaude. Aucune agglomération de cette importance ne fait le choix d'un réseau aussi unipolaire, surtout en laissant la gare de coté. Le choix de passer par le Pont Saint Jean est regrettable mais lié au renoncement d'un nouveau passage sous voie SNCF, au prix prohibitif, mais indispensable pour le maillage du quartier... au final, le détour fait perdre 1 minute
0
04 mars 2021 -08h37
@Ju63 : Le détour ne fait pas perdre une minute, mais 2 à 3 minutes, si con compte les plus de 500 m à 20 km/h de moyenne + les arrêts supplémentaires + le tracé avec des virages serrés qui fait baisser la vitesse moyenne sur le tracé long. Cela correspond à 10 % du temps de trajet Jaude-Aulnat prévu ce qui est énorme. D'après le chef de projet SMTC, la non traversée du quartier St-Jean n'est pas duû à un problème financier, mais uniquement à un "problème de calendrier".
1
04 mars 2021 -08h52
@ PMZ63 : Effectivement je n'avais pas vu l'arrêt "résidence saint Jean". donc on perd pas mal de temps effectivement. Pour le passage sous voie, vu le temps que l'on met à Clermont pour sortir les projets, je pense que l'excuse du calendrier cache surtout un vrai manque d'ambition et un véritable renoncement, alors que ce passage devait contribuer à mailler le quartier Saint Jean/République, cœur de la métropole tel que défini dans le PLU : 1200 mètres entre les deux franchissements de Saint Jean et Edouard Michelin. C'est impensable en coeur urbain.
1
05 mars 2021 -18h53
Bonjour, Voir ma contribution du 1er mars. J'insiste et je pense qu'il regrettable de supprimer la correspondance de la B avec le A au stade Marcel Michelin. Les quartiers Nord n'auront plus d'accès facile au CHU "Estaing" et à la gare SNCF. (Plus de 550m entre le stade Michelin et le CHU Michelin) Le prolongement de cette ligne ne permettra pas, aux passagers riverains de ce nouveau tracé venant d'Aulnat, d'accéder directement au pôle médical "République".
2
spoutnik
user avatar
04 mars 2021 -11h00
J'arrive pas à comprendre ce projet. Notre tram arrivera en fin de vie en 2030 et il est prévu la mise en service du bus à haut niveau de service en 2026 soit 4 ans entre les 2 projets. Première question : n'aurait il pas fallu fusionner les 2 projets ensemble pour ainsi standardiser le matériel roulant et ainsi diminuer le cout de fonctionnement des équipements ? En 2030 on risque de se retrouver avec un tram à remplacer en priorité avec des bus à haut niveau de service pour "standardiser" le matériel roulant 2) La ligne C est mal tracée, elle évite méthodiquement de passer au niveau des gares sncf et ainsi elle oblige la correspondance et la perte de temps pour y accéder. le retour d'expérience de la ligne A n'a pas été pris en compte ! N'importe quelle personne non clemontoise venant en train vous expliquera son étonnement à ne pas pouvoir prendre le tram depuis la gare avec des bagages volumineux ! Perso, j'aurais préféré un projet qui aurait été de type tram train sur les voies sncf existantes de l'étoile Durtol / Riom / Le Cendre / Lezoux avec la création de multiples arrêts de proximité dans Clermont ( carrfour des pistes / La Pradelle / Brézet / Estaing / etc )
4
06 mars 2021 -13h50
Haut niveau de service : A minima des arrêts protégés de la pluie et du vent !!! pour tous !
2
AUTRE AVIS
06 mars 2021 -17h30
... et intermodal = passage d'un mode à l'autre donc pouvoir mettre son vélo dans le bus...
1
Haruk55
user avatar
08 mars 2021 -21h50
Une ligne de bus serait indispensable sans passer par Jaude, boulevard Jean-Baptiste Dumas, avenue d'Italie, avenue de l'Union Soviétique en direction d'Aulnat
1
Etienne
user avatar
09 mars 2021 -16h24
Le service qui me manque le plus dans une station T2C aujourd'hui, c'est un box à vélo fermé et sécurisé par cadenas, qui me permettrai de faire un trajet d'approche en vélo, puis de continuer en bus, avec la certitude de retrouver ma monture le soir venu. Le tout de manière low tech, sans appli, carte à puce ou autre. Une simple clef de cadenas suffit. (Voir les box actuellement présents en gares de Durtol et Lezoux.) Emplacement souhaité aujourd'hui: Stade Michelin. (mais ça peut changer)
2
AUTRE AVIS
09 mars 2021 -16h25
Je précise que je suis grand, et que par conséquent, je veux pouvoir utiliser MON vélo qui est à ma taille, et pas un vélo de location.
0
09 mars 2021 -19h06
Je souhaiterais apporter ma contribution concernant les lignes de bus et leurs arrêts. Je m'explique : je réside actuellement rue d'Estaing, à proximité de l'arrêt "terminus" d'une des lignes (Marcel Michelin). A ce terminus les chauffeurs effectuent régulièrement une pause d'environ 15-20 min. Le problème est que les pauses sont régulièrement faites moteur tournant (en hiver à cause du froid, en été à cause du chaud). D'un point de vue écologique, je trouve cela scandaleux (notamment lorsque je peux voir le chauffeur de bus se rendre au toilette de l'autre coté de la rue, en laissant tourner le bus, pour qu'il soit bien chaud ou bien frais à son retour). D'autre part, les nuisances sonores provoquées sont insupportables (les bus étant équipé de ventilateur sur le toit qui donne juste sous mes fenêtre). Ces "pauses terminus" ont données lieu a de nombreux échanges avec la SMTC ainsi que certains chauffeurs avec qui j'ai eu l'occasion de discuter. Je ne souhaite en aucun cas incriminé ces chauffeurs, mais je vois dans ce site internet l'occasion de réfléchir pour les futurs arrêt de bus a un aménagement permettant le confort de chacun.
3
10 mars 2021 -11h16
Prévoir des distributeurs de tickets dans toutes les stations de BHNS comme pour le tram, et bien un par sens, pour minimiser l'attente et avoir une solution en cas de panne de l'un. Si on veut attirer des automobilistes, il faut améliorer le confort du trajet, en premier lieu faire en sorte d'être ASSIS au maximum, même en heures de pointe. Les non captifs préfèreront toujours le confort de la voiture dans les embouteillages que tassés dans le bus même si plus rapide, d'autant plus en cette période de pandémie. Donc des aménagements des véhicules avec plus de places assises qu'aujourd'hui, l'augmentation de la fréquence de passage faisant le reste. Il existe des bus bi-articulés de 24 m qui seraient adaptées pour ces lignes de BHNS en offrant plus de places que les véhicules envisagés.
2
10 mars 2021 -11h33
L'amélioration du service passe aussi par une considération des chauffeurs de bus pour les usagers. La T2C doit adapter sa politique aux usagers, pas le contraire. Quelques exemples : - Il pleut à verse, les gens attendent sous l'abribus, le conducteur devrait présenter la porte avant (par laquelle on doit monter sur cette ligne) devant l'abribus et pas quelques mètres plus loin c'est horripilant. - Quand on prend le bus au départ du terminus, où le conducteur fait sa pause depuis plusieurs minutes, le bus doit partir strictement à l'heure, pas avec trois minutes de retard (récurrent sur la 9 au brézet). - Quand le bus est 3 minutes en avance on attend les usagers qui arrivent à l'arrêt (vu la fréquence actuelle sur la B les gens n'ont pas à arriver plus d'une ou deux minutes avant l'heure de passage indiquée) - Changement de chauffeur à lycée lafayette sur la C, on n'a pas à attendre le conducteur qui prend la place, il doit être à l'arrêt en avance. Globalement ne pas faire de changement de conducteur comme ça hors extrémités de lignes pour un BHNS, ça rallonge inutilement le temps de parcours pour les usagers.
2
AUTRE AVIS
11 mars 2021 -08h15
Le conducteur qui entame son service avec 3 min de retard en pleine heure de pointe (et reste bloqué par la suite bloqué dans la circulation), ça arrive aussi régulièrement sur la 12. On entend bien la notification sonore donnée au conducteur, qui la désactive plusieurs fois (elle est réactivée chaque minute). De même certaines pauses de "régulation" quand le bus est en avance n'ont pas de sens. Sur cette même ligne 12, les chauffeurs régulent à ballainvilliers ( alors qu'il ne reste plus qu'un arrêt avant le terminus)
0
esther
user avatar
11 mars 2021 -12h26
Je trouve que c'est une aberration ce projet de bus B qui supprimerait les voitures sur l'Av. De Royat à Chamalières ,pour les détourner dans les rues adjacentes au mépris de la qualité de vie des riverains! De plus les commerces seraient pénalisés! Mais il est vrai que les fonctionnaires s'en fichent! Tout ça pour se gagner les "écolos du dimanche" Sans compter les arbres abattus et les stationnements supprimés dans un pays où la population vieilli ...Tout le monde ne peux pas faire du vélo ou de la trotinette!
1
AUTRE AVIS
Christine
15 mars 2021 -14h56
Et tant qu'il n'y a pas de vrai maillage entre les deux lignes, on aura toujours besoin de la voiture - et les embouteillages Bd Berthelot, av Joseph Claussat, ave de Royat vont simplement être déplacés....
0
MARC63400
18 mars 2021 -14h09
Bonjour. Les embouteillages et la dégradation de la qualité de vie sont en partie le fruit de l'opposition des Chamaliérois à la LUSO. De même, le refus de INSPIRE conduira à accroitre les difficultés. Tout le monde ne prend pas le vélo mais très peu est fait pour le vélo : dans un périmètre 150m autour de la rue Lufbery : 150 places pour les voitures et seulement 7 arceaux pour les vélos !! Quasiment pas de piste cyclable. Aucun box ou garage sécurisé pour les garer. INSPIRE doit être une opportunité de développer l'attractivité commerciale : zones piétonnes, terrasses, larges trottoirs..
2
19 mars 2021 -18h29
Il a été constaté depuis des années et partout dans le monde que la réduction des voies voiturables ne fait pas augmenter la congestion automobile, au contraire. Moins il y a de rues ou de routes, moins il y a de trafic. A l'inverse, plus on élargit les routes, plus on crée de voies supplémentaires, et plus les embouteillages augmentent. Ça semble contre-intuitif au premier abord, mais c'est vérifié par l'expérience. En fait, le trafic auto se conduit un peu comme un gaz qui occupe tout l'espace disponible, donc en augmentant cet espace, on ne réduit pas la congestion.
1
19 mars 2021 -18h31
suite: Ceci par ce que les comportements s'adaptent aux infrastructures disponibles. c'est pour cette raison que la LUSO n'aurait absolument rien arrangé, malgré les apparences. Il est donc heureux que cette infrastructure n'ait pas été crée. En revanche, son tracé qui est resté disponible pourrait être mis à profit pour créer une ligne de BHNS ou tram circulaire, doublée d'une voie cyclable.
2
19 mars 2021 -18h39
Quant aux commerces de proximité, ils ont tout à gagner à réduire le nombre de voitures et augmenter l'espace pour les autres usagers. A titre d'exemple, on met à l'arrêt sur 50 m² environ: 1 bus = 30 à 50 personnes 50 piétons (10 avec distanciation) 20 vélos = 20 personnes 4 voitures = 4 à 6 personnes Sachant que les plus incités à s'arrêter pour faire des emplettes sont les piétons, et ceux qui descendent du bus.
1
14 mars 2021 -19h33
Après analyse, les itinéraires retenus ne semblent pas favoriser un maillage important entre les différents points de l'agglomération. Ainsi, le futur itinéraire de la ligne B offre un long trajet parallèle à la A mais un seul point de correspondance à Jaude. Ainsi hélas, le nord-est de l'agglomération ne va pas bénéficier d'un accès facilité à la gare SNCF, à l'aéroport ou au futur lycée. Ils devront passer par Jaude pour la correspondance avec un allongement important des temps de trajet et une surcharge apportée aux lignes A et B. Il me semblerait intéressant de privilégier un crochet de la B par Montferrand qui même s'il allonge un peu son temps de parcours permettra 2 points de correspondance entre les lignes fortes A et B et un meilleur maillage. Sur l'esquisse du futur réseau bus, Il me semblerait intéressant de favoriser aussi des liaisons alternatives au tramway afin de décharger celui-ci sur certains itinéraires comme une ligne reliant les Cézeaux aux Vergnes via neufs soleils, la gare le stade Michelin, l'Aventure Michelin et les pistes. Enfin, une ligne circulaire empruntant, entre autres, les boulevards lavoisier, Côte Blatin, Jean Moulin me semble essentielle.
2
Christine
user avatar
15 mars 2021 -14h58
Les fréquences et plages horaires élargis sont les bienvenus - mais tant qu'il faudra passer par la Place de Jaude pour aller à Royat à partir des Quatre Routes, il faudra toujours la voiture et donc des places de parking.
1
AUTRE AVIS
19 mars 2021 -18h23
Il faut développer les lignes circulaires !
2
16 mars 2021 -10h12
Malgré une topographie attipique je trouve ça dommage que Clermont soit une des seul ville de France ou le tramway ne passe pas par la gare et attristé de voir que ce tracé n'est toujours pas d'actualité... C'est ainsi qu'aux heure de pointe et à la sortie de la gare on se retrouve avec des bus bonder sans aucune place pour s'assoire, je trouve que ces services laisse à désirer surtout à maintenant 1,60€ par ticket
3
Ketchup63
user avatar
16 mars 2021 -13h00
Avant de lancer ce projet, alors que des lignes existent déjà, il serait préférable d'investir sur des stations C-vélo complémentaires dans les communes limitrophes afin de compléter le maillage existant et réduire les durées cumulées de transport. Ce projet trouverait toute sa plus-value dans un second temps.
0
16 mars 2021 -15h17
Vétérinaire praticien sur l'avenue de Royat je suis fermement opposé au projet INSPIRE La plupart de mes patients sont amenés en voiture et compte tenu de leur poids ou de leur état (animaux blessés etc...)il n'y a pas d'autre solution. Les animaux transportés en bus doivent être fermés en cage ce qui n'est possible que pour les plus petits d'entre eux La réalisation de ce projet conduira à la fermeture de mon cabinet car un local répondant aux contraintes liées à mon activité (rez de chaussée stationnement facile indispensable) sera impossible à retrouver sur la commune (je me souviens des difficultés rencontrées lors de mon installation...) Les autre confrères exerçant sur Chamalières ayant fermé leur cabinet il n'y aura plus de vétérinaire installé sur la commune. La gêne occasionnée sera certainement moins négligeable qu'il n'y paraît pour les nombreux propriétaires d'animaux de compagnie souvent séniors et peu mobiles
0
AUTRE AVIS
MARC63400
18 mars 2021 -13h27
Bonjour M. Les besoins que vous exprimez me semblent parfaitement légitimes et doivent être pris en compte. Toutefois, le manque de nuance et d'esprit constructif est consternant (pour un CSP+). Où avez-vous lu que le stationnement de la contre-allée serait supprimé ? Chamalières subit un trafic de transit. 400 logements sont construits en 2 ans ! Et la Mairie de Chamalières reste arc-boutée sur le tout voiture. INSPIRE est une alternative indispensable qui doit prendre en compte vos contraintes: accès à la contre-allée et parking A. Briand agrandi. Plus d'informations : https://urlz.fr/f9TY
6
19 mars 2021 -18h19
Je crois que les concepteurs du projet seront tout à fait en mesure de prendre en compte vos besoins professionnels au moment de définir les choses dans le détail. Pour le moment, ce n'est qu'une esquisse. Il me semble excessif de s'opposer au projet en bloc alors que les points que vous soulevez sont encore assez flous, et peuvent trouver des solutions dans l'évolution du projet.
1
Zorilles
user avatar
18 mars 2021 -15h26
L'aménagement du réseau de transport en commun laisse une nouvelles fois de côté Orcine et Saint-Genès. Pour cette dernière il n’y a que le médiocre transport à la demande, inadapté aux aspirations légitimes de pouvoir se rendre en ville « en 30 mn ». Seule la voiture permet de se déplacer, en dehors du schéma départ le matin/retour le soir. Pire l’aménagement de la ligne à haut de service va emboliser un des seuls moyens d’accès à l’agglomération, l’avenue de Royat à Chamalières. Il serait temps de prendre en compte cette population, qui participe à la vie de l’agglomération. - Parkings relais à Royat ? - Ligne régulière de bus, ce qui serait logique Merci de mettre fin à ce mépris institutionnel.
1
AUTRE AVIS
19 mars 2021 -18h06
Il faudrait que la navette panoramique des dômes circule toutes le 20mn en heure de pointe, et toute l'année. Dans ce cas, il y a un parking existant devant la gare de départ du train, et un autre devant le magasin "Village Auvergnat" à la Font-de-l'Arbre.
1
Bibi2014
user avatar
19 mars 2021 -16h09
Marc63400 les mots me manquent pour qualifier votre travail ; j'incite toutes les personnes qui lisent les contributions à cliquer sur le lien. Le travail de sape des maires de Chamalières et Royat a été incessant tout au long de cette concertation ; dépôts quasi hebdo de documents (critiquant le projet) dans les boites à lettres, pétition (lancée par "l'opposition" ?!!) fausses informations par ex les arbres de l'av de Royat vont être abattus, les riverains ne pourront plus rentrer chez eux ; Chamalières n'est pas une ville faite pour le vélo !! Vérifiable dans les Facebook live passés ; quant à la sécurité des enfants aux abords des écoles et ailleurs dans la ville, le bruit et à la pollution qui viennent s'ajouter à la surbétonisation : passés sous silence !!! Chamalières c'est bagnoles et béton La ville est restée figée au tout voiture des années 70 Il sera temps quand la ville sera passée à coté des questions de mobilité quand la qualité de l'environnement ne sera plus préservée en raison de la densification toujours plus importante et la circulation automobile incessante de demander des comptes à ceux qui ont décidé mais surement jamais mis les pieds dans un bus
5
AUTRE AVIS
19 mars 2021 -18h04
Bien dit !
0
moniquepa-
risel
user avatar
21 mars 2021 -17h17
Bonjour, Où se trouvent les tracés des aménagements pour les vélos ? Merci
0
Etienne
user avatar
22 mars 2021 -13h52
ADAPTABILITÉ vs LONG TERME: Le projet Inspire fait appel à diverses échelles de temps et à diverses échelles géographiques. D'une part, la transformation de la ville, qui est un acte d'urbanisme et s'inscrit sur le long terme, en s'appuyant sur des tracés parfois millénaires, et en laissant un héritage urbain aux générations futures. D'autre part, la mobilité quotidienne, qui se compte en minutes de trajet, et s'appuie sur des services de transport public qui peuvent être amenés à évoluer pour diverses raisons, où à s'adapter temporairement. Comment concilier ces 2 temporalités ? Il me semble essentiel que la réflexion urbaine se porte à l'échelle de toute la ville, en lien avec les travaux de définition du futur PLUI, et en faisant appel à toutes les compétences nécessaires (urbanistes, géographes, architectes, techniciens...) Dans quelle ville voulons nous vivre ? Par ailleurs, le développement des transports publics pourrait être envisagé de manière plus évolutive, plus agile ou même adaptable. Le plan de réseau pourrait être moins figé et évoluer en fonction des retour d'expérience, vers une solution optimisée. Comment voulons nous nous déplacer ?
0
AUTRE AVIS
22 mars 2021 -13h57
Or, le développement de 2 lignes fortes en BHNS est un acte d'urbanisme, compte tenu des transformations envisagées dans l'espace public. Il serait intéressant à ce titre d'élargir cette même réflexion à d'autres voies et axes dont la largeur le permet, et dont le tracé structurant le nécessite. Par exemple: Clémentel-Jouhaux-St-Jean-Jean-Moulin-Flaubert-Roussillon, Lafayette-Margeride, Berthelot-Briand-Jaurès-Côte-Blatin-Italie-Dumas-Lavoisier, Benett-Pourchon-Mayer-Forest-Quinet, Churchill-Loucheur-Pochet-Lagaye-Bingen-Blériot, Fontmaure-Voltaire, etc.
0
22 mars 2021 -14h02
Comme la définition du tracé réseau idéal n'est jamais acquise, et que par ailleurs celui-ci ne se superpose pas toujours parfaitement avec le tracé urbain, peut-être faudrait-il "découpler" les 2 programmations en développant d'un côté un réseau toujours plus important de sites réservés au sein d'avenues réaménagées dans toutes la ville, et d'un autre côté, en mettant en service un BHNS qui pourrait aussi emprunter les rues "ordinaires", mais aussi en permettant aux autres bus d'emprunter la voie BHNS si nécessaire.
0
22 mars 2021 -14h08
En somme, plutôt que de dire: "Voici le réseau idéal et il sera entièrement terminé en 2026, en attendant, rien ne change", on dirait: "Nous avons identifié tous les tracés urbains qui se prêtent à un réaménagement complet avec site réservé et nous les referons progressivement jusqu'en 2026. Parallèlement, nous convertirons chaque année une nouvelle ligne bus en BHNS. Je n'ai pas toutes les infos techniques pour savoir si c'est faisable. Mais je crois que si on garde une faculté d'échanger BHNS et bus ordinaire, le système sera plus souple et s'adaptera aussi aux blocages occasionnels.
0
22 mars 2021 -14h14
Pour faire plus simple et plus court, je propose de s'assurer que les systèmes bus et BHNS soient COMPATIBLES, ce qui permettrait une plus grande souplesse dans le développement du projet, avec des tronçons communs, et avec un calendrier de réalisation sans à-coup.
0
22 mars 2021 -14h14
Aligner les horaires du B à la gare sur les horaires des trains aux moments où il y a peu de bus : le soir et le dimanche. Et faire en sorte que le dernier bus du soir puisse être retardé lorsque le dernier train a du retard (dans la limite du raisonnable, disons 1/4 h).
1
22 mars 2021 -14h26
Pour compenser la difficulté de desserte en voiture rue de l'Oradou, on pourrait y augmenter la fréquence de passage des bus en mettant en place des services partiels supplémentaires à coût quasi nul : De nombreux bus circulent aujourd'hui à vide entre le dépôt Pardieu et le centre-ville via la rue de l'Oradou. Même avec une fréquence améliorée de la C, devoir attendre 5 min un bus alors qu'un bus T2C vide vient de passer dans la même direction est assez énervant. Il suffirait simplement que ces bus quittant ou rejoignant le dépôt desservent les arrêts sur leur parcours (de très nombreuses personnes habitent le long de la rue de l'Oradou). Certes ce serait des parcours limités à Lycée Lafayette dans un sens et au centre-ville dans l'autre (avec même des destinations supplémentaires) mais ils rendraient service pour augmenter encore l'attractivité du transport en commun .
1
GABUZOMEU
user avatar
22 mars 2021 -14h58
Bonjour, Sur le parcours ROYAT. Il y a lieu réussir le passage à une vois unique. En effet il y a actuellement des incivilités, et autres fautes de conduite, les bus sont dépassés en franchissant des lignes continues. Donc une seule voie est préférable. Les stationnement doivent être revues, il y a possibilités de construire des stationnements en quantité prés du viaduc, et sous les stationnements actuels place Allard (une construction sous dalle de 3 ou quatre étage est possible). Il faut également prévoir des parc de stationnement pour les véhicules venant de Ceyrat, Beaumont ou d'Orcines, et il faudrait compléter par des lignes entre les parcs de stationnement et les lignes de bus nouvelles. Bref il ne faut pas rater le départ.
1
AUTRE AVIS
31 mars 2021 -23h53
Connaissant bien ces communes je vous le dis tout de suite, ils iront ailleurs. S'il faut descendre en voiture, chercher une place de parking, attendre le bus, porter les sacs de cours et se limiter donc en contenance, autant aller en périphérie pour les courses. Quant aux travailleurs, ils risquent de favoriser le télétravail réduisant les consommateurs de repas à midi notamment, voire de repenser leur activité ou leur lieu de vie.
0
22 mars 2021 -16h43
Je suis pour les solutions alternatives proposées par la ville de Chamalières , la proposition du SMTC est trop radicale et non réfléchie en globalité: la circulation sur les autres axes est déjà saturée en particulier le matin et.aucun parking de délestage n'est prévu aux terminus .
2
AUTRE AVIS
23 mars 2021 -19h58
La proposition du SMTC est loin d'être radicale, si on observe ce qui s'est fait depuis 20 ans dans d'autres villes, et avec succès.
5
Enilecaj
user avatar
22 mars 2021 -17h40
L'élargissement de l'amplitude horaire du C et du B est une très bonne disposition ; elle évitera de prendre la voiture pour se rendre aux spectacles .
3
Remy63
user avatar
22 mars 2021 -23h24
Pour les projets de bus en site propre impliquant des suppressions de voies de circulation auto, il n'est nulle part mentionné par quellesvautres voies le traffic sera dévié. C'EST PERNICIEUX COMME MÉTHODE CAR ON DEMANDE DE DONNER UN AVIS SUR UNE SOLUTION FUTURE PROPOSEE SANS INFORMER LES GENS DES IMPACTS DES SOLUTIONS SUR LESQUELLES ON DOIT SE PRONONCER. Exemple avec la ligne C : comment sera traité le traffic automobile descendant? Quel sera l'itinéraire de déviation pour de trafic ?
0
23 mars 2021 -20h20
J’habite Perignat Lès Sarliève, ma fille prend le bus quotidiennement et bientôt mon fils. Comme tous les habitants de la CAM, nous nous acquittons de l’abonnement mensuel de presque 22e sur 12 mois (obligation de la T2C). Et pourtant, nous ne bénéficions pas des mêmes service, loin de là. Le bus « scolaire » de 7h30 est surchargé, places assises que pour le 1er arrêt, les autres s’entassent sans parler de ceux qui se présentent au dernier arrêt. 40 à 45 minutes de trajet pour les lycéens le matin, autant le soir. Pas de bus pour les collégiens qui commencent à 10h. Obligation d’anticiper (pas plus de 3-4 semaines) pour réserver la TAD pour les horaires aller de 11h, 14h... les retours à 14h et j’en passe. Pendant les vacances scolaires, pas de bus entre 10h et 16h ! Ce qui ne laisse pas de place aux déplacements improvisés dans la journée. Et nos anciens doivent aussi souvent faire appel à la TAD pour leurs RV médicaux en ville, et malheur à eux si leur médecin a du retard!Je connais une dame qui s’est retrouvée seule en ville, la navette partie à cause du retard. Aubiere:des bus tous les 1/4 H, Romagnat:3 lignes... merci par avance d’améliorer la qualité de services à Perignat.
2
Sellig
user avatar
24 mars 2021 -22h24
Perignat est encore oublié dans ce projet de ligne C. A vélo nous ne pouvons pas relier Romagnat sur une route "carrossable" ni rejoindre avenue du Roussillon vers Aubiere, la traversée du grand rond point, c'est trop dangereux aucun aménagement pour vélo . Donc prendre le bus pourrait être un solution, mais les bus aux heures de pointes sont satures. Notamment par les scolaires dans des bus surcharges. La commune vient de livrer plusieurs dizaines de logement rue de la Saulee et d'autres vont venir s'ajouter dans quelques semaines. LE projet de la ligne C rejoignant le Zenith en traversant Perignat semble être une alternative pour l'intérêt général, rattraper le retard pris et proposer un desenclavememt de Perginat versus une alternative qui traverse la zone commerciale. Le dernier test pour rejoindre mon lieu de travail m ayant pris 1h15, je privilégie la voiture car 15 mn suffise et je peux déposer mon enfant à l'école en lui faisant gagner 30 mn par trajet. La bonne nouvelle s'est de permettre de nous exprimer et encore mieux de le prendre en compte les besoins pour NOUS RENDRE SERVICE.
2
AUTRE AVIS
26 mars 2021 -09h10
je propose une ligne Nord-Sud 21 en BHNS Cébazat-Pérignat.
4
Smiljana
user avatar
26 mars 2021 -11h40
Bonjour! Il y a 85 contributions en tout et pour tout! Et ça se termine dans 5 jours ! Sur plus de 200 000 d'habitants concernées par le projet ! Vous ne trouvez pas cela ridicule et mal organisé ? C'est juste pour dire que vous avez demandé l'avis des citoyens ! On ne peut pas dire OUI ou NON, juste faire du bla-bla dont personne ne tiendra compte. Et c'est très compliqué de trouver comment donner notre avis. Moi, c'est NON. Le projet est inutile, même nuisible, coûteux - occupez-vous plutôt avec cet argent de sortir de la misère les citoyens qui n'arrivent plus à survivre !Vous n'avez aucun sens des priorités ! La ligne B que je connais bien, marche très bien, pas besoin de changements ! Personnellement je n'ai besoin de rien, mais je ne supporte plus de voir la misère autour de moi, pendant que vous voulez dilapider 200 millions de nos euros pour faire pire !
0
AUTRE AVIS
31 mars 2021 -23h47
Ce ne sont que les contributions numériques...
0
Vallieres
user avatar
27 mars 2021 -10h19
3 : Desserte régulière de l’hôpital privé La Châtaigneraie à Beaumont Etablissement médical, chirurgical et obstétrical de 457 salariés (dont 125 médecins) et fréquenté par 39 000 patients par an. Son importance sur l’agglomération et au-delà doit être prise en compte par le futur réseau de bus : fréquents allers-retours le reliant sans faire de détours au réseau T2C, aux gares SNCF et routière ainsi qu’à un futur parc relais du Pourliat avec une amplitude quotidienne suffisante pour être emprunté par les patients, leurs visiteurs et le personnel, y compris le week-end.
1
AUTRE AVIS
31 mars 2021 -10h20
Pour améliorer la desserte on pourrait dès maintenant simplement inverser les lignes 4 et 8 dans le secteur : 8 à Pont de Boisséjour et 4 systématiquement par la Chataigneraie, terminus Ceyrat ou Matussat. Cela ne rallonge pas le parcours Ceyrat-Beaumont de passer par le Chataigneraie plutôt que le pont de Boisséjour.
0
Vallieres
user avatar
27 mars 2021 -10h20
2 : Création d’un parc relais dans le Sud-Ouest de l’agglomération Chaque jour, aux heures de pointe, les voitures se dirigeant vers la D 2089 ou en venant s’agglutinent notamment Avenue de la Libération, Rue de Vallières, Rue Etienne Dolet, Rue de Rabanesse, Rue Kessler, Avenue Marx Dormoy et dans les rues adjacentes, avant/après qu’elles ne finissent par franchir le bouchon de Beaumont longeant la Mairie. Soit elles ont traversé le centre-ville, soit elles ont/vont utilisé/er les parkings des Salins ou de Jaude, il s’agit de réduire la circulation sur l’ensemble de ces voies. Cette situation s’aggrave chaque année un peu plus, hors période de pandémie. Des habitants du Sud-Ouest (quartiers Verdun, Salins, Kessler-Rabanesse, communes de Beaumont, Saint-Genès Champanelle, Ceyrat, Aydat et au-delà) demandent à ce qu’un parc relais soit créé en amont de Beaumont, vers le rond-point du Pourliat. Des bus réguliers conduiraient leurs occupants à des lignes de bus ou au tram pour leur permettre de rejoindre leur destination.
1
Nestor
user avatar
27 mars 2021 -23h00
Bonjour Résidant à Cournon, je me déplace très souvent à vélo. Déplacements à vélo: A la lecture de ce dossier, je constate que les vélos pourront emprunter certaines sections des voies BHNS, ce qui est un + par rapport au tram. Je relève par contre sur le descriptif d'une piste cyclable qu'elle sera accessible aux "engins de déplacement personnel motorisés" ! erreur de rédaction ? Lignes de TC: - Si l'objectif des 30mn pour rejoindre le centre ville avec BHNS par lignes B et C est réaliste, il est illusoire pour la plupart des usagers desservis par d'autres lignes. - Les lignes B et C feront l'objet pour BHNS d'aménagements spécifiques, il conviendrait d'examiner si de tels aménagements ne peuvent pas être réalisés même ponctuellement sur d'autres lignes. Parcs relais sur ligne C: Deux PR prévus à Cournon: Toulaits, et Sarliève. - Compte tenu du trafic de transit qui traverse Cournon matin et soir (RD212 et RM212) , il serait opportun de prévoir un PR à Pérignat es Allier, avec navette assurant la jonction avec ligne C. - Compte tenu du trafic de transit sur A75, il serait opportun que le PR de Sarliève soit le + proche possible de l'autoroute.
2
29 mars 2021 -08h22
Bonjour Tram ou Bus ? Je n'ai toujours pas eu les explications qui ont conduit au choix du Bus ? Je pense toujours que le Tram est plus efficace et plus qualitatif. Je pense surtout aux conditions de travail des Conducteurs, qui, me semble t'il, doivent être moins contraignantes en Tram. J'espère que cette dimension conditions de travail a aussi été prise en compte dans le choix, mais je n'ai pas vu de données sur ce sujet. Bien cordialement / Daniel Heyries
2
Sellig
user avatar
30 mars 2021 -05h30
La proposition d'Etienne du 21 mars, de créer de la ligne 21 en BHNS semble très pertinente pour relier CEBAZAT à PERIGNAT-les-SARLIEVE avec en plus un terminus au Zenith pour utiliser les parking vides à 99% (parking relais) du temps et relier à la gare de Cournon.
2
Sellig
user avatar
30 mars 2021 -05h41
Remettre en état la voie ferré non utilisée qui part de l'aéroport d'Aulnat (lycée Pôle aéronautique) avec un des navettes automatiques type VAL pour relier le Brézet jusqu'au boulevard Saint Jean ( Geant Casino + nouveau Lycée en construction). L'infrastructure existe déjà il y a besoin de remettre en état les voies. En créant cette transversale Est - Ouest et en la reliant au BHNS ligne 21 (Nord Sud) cela va contribuer à améliorer le maillage et de nouvelles solutions rapides aux villes de la périphérie de Clermont-Ferrand.Cette transversale pourrait peut être partir du Pont du Château.
2
AUTRE AVIS
31 mars 2021 -17h10
La voie est utilisée par les trains Clermont-Thiers. Et oui, il faut l'utiliser beaucoup plus dans sa section urbaine.
0
suzannema-
llet
user avatar
30 mars 2021 -22h48
Desserte du crématorium Amable Tuisat et du cimetière de Crouël Créer des arrêts de bus desservis régulièrement aux heures d’ouverture de ces 2 établissements.
0
Haruk55
user avatar
31 mars 2021 -13h54
Il serait indispensable que les transports en commun soient gratuits. En particulier pour toutes les personnes âgées de plud de 65 ans. Ceci permettrait de moins utiliser les voitures, donc moins de pollution.
0
AVENIR RE-
PUBLICAIN
user avatar
31 mars 2021 -15h08
Nous sommes pour l’amélioration des transports en commun mais pas au détriment de la qualité de vie des citoyens, de la survie des commerces, des emplois et des activités de quartier. Nos propositions : . Nommer un médiateur indépendant chargé de proposer un projet reconfiguré pour rétablir un climat constructif de confiance avec les usagers et les riverains. . Réaliser une réelle étude pour prendre sérieusement en compte les inquiétudes des commerçants et connaitre les habitudes de leur clientèle. . Proposer des modélisations, des vraies projections sur la mise en place du projet et des deux lignes de bus B et C permettant une présentation claire et illustrée du projet. . Prévoir des itinéraires alternatifs là où c’est possible pour éviter la congestion des itinéraires de délestage due à la neutralisation des voies à trafic important. . étudier la faisabilité d’une mise en site propre progressive des bus roulant d’abord sur des sites partagés après avoir analysé l’impact sur les habitudes de circulation. . Proposer des liaisons courtes inter-quartiers. Plus d'info sur nos propositions : clermont-opposition.fr Jean-Pierre Brenas et les élus du groupe Avenir Républicain
0
31 mars 2021 -15h24
J'habite Chamalières et je suis tout à fait acquise aux objectifs du projet inspiRe, projet responsable et respectueux de notre avenir. Les personnes autour de moi sont toutefois inquiètes de la future circulation détournée de l'avenue de Royat très empruntée notamment par les habitants d'Orcines. A t-on prévu pour ces derniers ce qu'il fallait en matière de parking relais ou de navettes pour permettre à tous d'adhérer pleinement au projet ?
1
vincentfe-
rmis
user avatar
31 mars 2021 -19h52
Création de lignes RER au lieu de TER pour Clermont métropole. Clermont vers : Durtole, Riom, Pont du Château et Cournon. Avec la création d'arrêt au lycée hôtelier, rue de Dolet, au Brezet, lempdes, collège de l'oradou, ZI d'aubier (ex bibox)
1
vincentfe-
rmis
user avatar
31 mars 2021 -20h01
Doublement des stations C vélo (en deux stations et dans tous les quartiers). Un service qui répartis les velos pendant la nuit pour éviter de trouver un centre ville sans aucun vélo le matin.
0
TontonKar-
l
user avatar
31 mars 2021 -20h08
Bonjour, J'habite Royat. Depuis 2003, j'emprunte quotidiennement le bus (ligne 5, arrêt Barrieu, puis ligne B, place Allard, direction la Gare). Chaque matin, j'ai l'occasion d'observer la file interminable d'automobiles qui engorge Royat, Chamalières puis Clermont, le plus souvent avec une seule personne à bord... d'où ces quelques remarques : - Le service ne doit pas être suffisamment performant pour que ces automobilistes choisissent un coût du déplacement plus élevé et plus polluant (soit dit en passant, le coût du bus me paraît élevé également). - Quand les chamaliérois disent NON au site propre, ils se comportent en véritables égoïstes, eux qui habitent à deux pas de la place de Jaude. - J'avoue ne pas comprendre la position hostile au projet de site propre de quelques élus royadères. Améliorer la ligne B ne pourra que rendre les Thermes et le Royatonic mieux accessibles, d'autant que le parking est souvent déjà rempli (surtout si cette ligne est prolongée jusqu'à Aulnat et l'aéroport). - tout ce qui sera fait pour améliorer le service de transport public ne peut qu'être encouragé, l'automobile ne pouvant être considérée comme une solution d'avenir pour les coeurs de ville.
1
AUTRE AVIS
31 mars 2021 -23h45
Tout simplement parce que ces véhicules viennent de bien plus loin le plus souvent, la descente de Royat étant une pénétrante pour l'agglomération.
1
Medef63
user avatar
31 mars 2021 -21h42
Les entreprises partagent l’utilité de ce projet, mais souhaitent que soit pris en compte : La zone à trafic limité doit être traitée avec une écoute attentive des contraintes de nos entrepreneurs. Il faut la rendre accessible à un certain nombre de professions afin de leur permettre d’accéder à leurs clients de manière simple. Le Medef 63 souhaite être un acteur privilégié dans les débats au moment où sera étudié cette zone à trafic limité, afin de porter la parole de nos entreprises. Le Medef 63 souhaite que les professionnels qui n’ont pas d’autres choix que de se rendre sur leur lieu de travail avec leur véhicule personnel ne soient pas impactés par des embouteillages et des difficultés de stationnement. Les livreurs, les déménageurs, les commerciaux, les artisans doivent pouvoir stationner facilement et rapidement pour la durée de leur mission. Le Medef est convaincu que nous devons nous adapter et préserver notre environnement. Toutefois, nous souhaitons que nos Chefs d’entreprises soient partie prenante du projet. Le Medef reste mobilisé pour défendre les intérêts de nos entreprises et souhaite être associé dans la continuité des travaux engagés dans le projet Inspire.
1
NatPLS
user avatar
31 mars 2021 -23h27
Bonjour, Concernant la desserte de Pérignat-les-Sarliève, nous souhaiterions avoir des liaisons transversales nous permettant de nous connecter à la ligne C au niveau de la Grande Hall d'Auvergne. Ce raccordement permettrait d'atteindre l'objectif de ramener la commune à 30 minutes du coeur urbain et faciliterait grandement la vie de tous nos étudiants et nos usagers de la ligne. Nous demandons le maintien du service de transport à la demande (TAD) ou une augmentation de la desserte de la commune. En effet, l'arrivée de nouvelles infrastructures ( pôle médical, EHPAD, etc...) nécessitera une meilleure desserte de notre commune. Il serait également intéressant de créer un parking de covoiturage au Sud de la métropole clermontoise. Cordialement
0
31 mars 2021 -23h40
Encore une fois Clermont Métropole brille par son suivisme aveugle sur des sujets qui mériteraient une approche plus globale et plus sérieuse ! Se priver de deux axes majeurs à l'Ouest de Clermont-Ferrand empruntés tous les jours par des travailleurs des communes de saint Ours, Pontgibaud et j'en passe, partis à la recherche d'une qualité (et un coût) de vie meilleure, est une méconnaissance totale de la dynamique de l'agglomération. On nous a toujours appris que Clermont était la capitale du vide, mais ce vide interagit avec elle et la ville s'en nourrit ! Il est sans doute agréable de badiner dans des zones piétonnes, mais les badauds sont-ils des consommateurs pour autant ? Quand est-il des riverains des zones concernées ainsi que des visites à domicile des personnelles soignants ? Rendre Clermont-Ferrand inaccessible pour une bonne partie de la population hors agglo n'est-ce pas favoriser la zone commerciale périphérique (coût carbone ?)ainsi que internet au détriment du centre ville ? L'écologie ne peut s'opposer au progrès, il faut au contraire favoriser le progrès qui fournira des véhicules propres. Quant aux pistes cyclables : qui peut monter à Royat (Tour de France !) ?
0

Ma boite à outils

Afficher en premier