Skip to content
UN NOUVEAU RÉSEAU, PLUSIEURS MODES
Plus que la création de deux nouvelles lignes de bus, InspiRe insufflera une nouvelle dynamique pour tous les modes de t...

L’intermodalité, c’est l’écomobilité !

Se rendre avec sa voiture dans un parking-relais puis prendre le bus pour rejoindre le centre-ville puis un vélo pour arriver au bureau… les lignes B et C favorisent l’intermodalité. Une mobilité plus propre et plus durable.

L’intermodalité, c’est l’utilisation de différents modes de transport lors d’un même trajet.

En augmentant les connexions avec les autres moyens de transports (autres lignes de bus, tramway, vélo, train, covoiturage), la création des lignes de Bus à Haut Niveau de Service BHNS B et C est aussi l’opportunité de développer l’intermodalité.

 

doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 
doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 
doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 
As et magnamu sandunti ipidunti asperfere ipis everit ut ut ea doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 
As et magnamu sandunti ipidunti asperfere ipis everit ut ut ea doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 
As et magnamu sandunti ipidunti asperfere ipis everit ut ut ea doluptat ibus aliquas rerum am fugia dolorenihit quist 

Place aux mobilités "actives"

Tout au long des deux lignes, le projet s’accompagne d’aménagements dédiés pour les cycles et les piétons. Le développement des déplacements à vélo est une priorité pour la Métropole qui s’est engagée à déployer un réseau de voies cyclables structuré, continu et sécurisé de 365 km, d’ici 6 ans (schéma cyclable). Un objectif que viendront compléter les aménagements prévus aux abords des lignes B et C.

 

En complément, des « parking-relais » aménagés en entrées de ville et à proximité immédiate d’une station permettront aux voyageurs d’y accéder très aisément. De la même manière, la création des lieux de connexions ou « pôles d’échanges multimodaux » en des points stratégiques de la métropole faciliteront les correspondances, pour un voyage plus fluide et plus agréable au quotidien !